GameBlog #1 - Anonymat et RolePlay

par Kimunixchan

le 09/03/2017

Pour ce communiqué officiel de Vanity, nous avons opté pour un nouveau format : le GameBlog. Il nous paraissait essentiel de différencier les décisions et les avancées purement techniques, qui sont propres au développement, des choix plus généraux en rapport direct avec le GamePlay de notre serveur. En somme, nous avons souhaité différencier les notions de réalisation (DevBlog) et de conception (GameBlog).

Dans ce nouveau format de Blog, que nous espérons vous partager plus régulièrement, nous définirons plus amplement notre serveur. Qu’est-ce que Vanity ? Globalement, comment celui-ci va-t-il fonctionner ? Qu’est-ce qui vous y attend ? Ainsi, toujours en parallèle du développement, nous préciserons des mécaniques de jeu et vous communiquerons les décisions prises par rapport au Gameplay.

Afin de ne pas dévoiler des features propres au développement, certains éléments des GameBlogs ne seront qu’abordés, voire qu’esquissés. Dans ces cas-là, une revue complète et détaillée vous sera communiqué lors de nos DevBlogs thématisés. Nous en appelons, comme toujours, à votre patience, vertu récompensée par une belle annonce, travaillée et surtout finie !

Nos Choix pour un RolePlay entièrement immersif et sans limite :

La question de la simulation a été le point d’ancrage de nos choix pour Vanity, tant dans la conception que dans la réalisation. Nous aspirons à proposer un gameplay différent, une alternative aux serveurs inspirés traditionnellement par SA-MP. GTA V offre un éventail de possibilités quasi-infini et dont les limites ne demandent qu’à être de plus en plus repoussées.

A partir de ce jeu, nous avons souhaité mettre au point une expérience roleplay sur-mesure et cet objectif n’était réalisable qu’en travaillant notre gameplay en amont, au sein même de sa conception la plus élémentaire.Il a fallu définir ce qu’était, pour nous, la notion de RolePlay. Quels étaient ses enjeux réels ? Qu’est-ce qui le rendait si excitant et si épanouissant ? Comment repousser l’expérience RolePlay traditionnelle, en héritage direct de SA-MP ? Le WEBRP, que nous avons défini dans le DevBlog 2, est un exemple parfait de cette démarche : suite aux brainstormings, des problématiques ont été soulevées et progressivement nous avons fait de notre WEBRP une solution à de nombreuses interfaces traditionnelles qui nous déplaisaient. Cet outil s’inscrit d’ailleurs parfaitement dans les objectifs que nous nous étions fixé lorsque nous avons commencé à réfléchir sur Vanity ! En effet, nous tenons à rester dans l’esprit de GTA. Nous conservons les éléments de références dans lesquels nous avons directement injecté les modules roleplay et toutes les autres décisions, conceptuelles ou techniques, respecteront ces objectifs.

Une Politique d’anonymat poussée :

Si vous avez consulté nos Guides et suivi nos différents communiqués, vous avez pu constater l’intérêt particulier que nous portons à une expérience de jeu RolePlay anonyme. Profitons de ce premier GameBlog, introduction primordiale à la compréhension élémentaire de notre serveur Vanity, pour annoncer officiellement cette mécanique et vous l’expliquer en détails.Le méta-gaming est le principal et le plus rudimentaire problème dans un jeu de rôle. Bien qu’interdit sur les serveurs RolePlay, c’est un fléau difficile à freiner. En effet, les informations que nous avons obtenu hors-jeu influencent inévitablement notre façon de jouer. Prenons-moi en exemple : si sur Discord, la rumeur court que j’aime le RolePlay criminel et que je joue le personnage X. La police sera irrémédiablement plus suspicieuse envers ce personnage X qu’avec un autre citoyen.

Nous avons donc décidé que notre serveur Vanity serait un serveur où l’anonymat est complet et garanti en début de jeu, pour permettre à chacun de construire son personnage depuis le même point d’égalité.

Pour appliquer cette politique, nous avons arrêté plusieurs points :Vous aurez sans doute remarqué que, depuis notre ouverture, aucune section “RolePlay” n’a été allouée sur notre Forum. Votre identité RolePlay est entièrement gérée dans votre Panel. C’est un choix primordial qui influencera directement votre expérience de jeu sur Vanity. Nous souhaitons différencier le jeu et le hors-jeu, le personnage et le joueur, pour enrayer le meta-gaming à sa source et réussir la simulation de vie que nous souhaitons mettre en place.Dans une situation réelle, il n’y a aucune plateforme recensant toutes les biographies de chaque individu ainsi que toutes les organisations légales et illégales d’un état complet. Dans ce dernier cas, il faut user d’un réseau d’informateurs avant de remonter jusqu’à une telle source. C’est à nous de savoir utiliser les bons outils pour s’informer : sur les agissements du gouvernement (aussi bien sur la sphère publique que la sphère privée), sur les enquêtes de police en cours, sur les différentes actualités en lien de près ou de loin avec nous-mêmes. Nous avons souhaité recréer entièrement ce cadre.

Nous mettons donc un point d’honneur à l’anonymat du joueur lorsqu’il est en jeu, où seul son personnage prime. Ce sera à vous de forger votre identité sur le serveur auprès des autres personnages (par exemple dans le cas d’une carrière politique) comme de les découvrir (dans le cas d’un démantèlement d’un réseau illégal).

Pour ce faire, seule l’équipe de Vanity aura accès à toutes les informations que vous communiquerez dans votre background afin d’identifier les joueurs et administrer le serveur.

Pour correspondre à cette politique d’anonymat, nous avons décidé d’augmenter la frontière entre l’identité du joueur et l’identité du personnage en faisant de Vanity un serveur où le roleplay sera entièrement écrit. Ce choix est issu de notre volonté de conserver l’authenticité même du jeu de rôle.

Ainsi, le jeu est accessible à tous, notamment ceux qui ne peuvent pas utiliser un microphone. De même, cela permet aussi d’ouvrir vos horizons roleplay : vous n’êtes plus limité au niveau du sexe et de l’âge de votre personnage. Une femme pourra ainsi jouer, si elle le désire, un vieil homme sage. Le RolePlay écrit permet donc de respecter entièrement le personnage que vous souhaitez intégrer, sans limite à votre jeu de rôle.

*Le vocal inter-faction et inter-organisation sera néanmoins toléré hors-jeu (uniquement sur des plateformes de chat externe) tant que le RolePlay écrit est strictement respecté. Il ne faudra pas négliger les autres joueurs RolePlay vis-à-vis de la simulation elle-même et ne pas faire ressentir le vocal inter-faction dans le jeu.

Nous avons également décidé, pour correspondre à notre politique d’anonymat, de mettre en place un système pour masquer les noms des joueurs. Comme dans votre vie quotidienne, vous ne reconnaissez une personne seulement à condition de la connaître. Nous avons souhaité recréer cette situation. Il vous sera donc impossible de connaître l’identité d’un personnage avant d’avoir échanger vos coordonnées avec celui-ci.





Images non contractuelles

Par défaut, en proposant aux joueurs d’être complètement anonymes, nous freinons le meta-gaming d’entrée de jeu. Une potentielle autorisation inferfaction et interorganisation est encore à l’étude, même s’il paraît logique que vous appreniez à connaître vos collègues de vous-même.Ce système permet de nombreuses subtilités de gameplay. Prenons l’exemple d’un criminel dans le cadre d’un RolePlay avec la police. Tant que le personnage ne fait pas partie d’un registre policier, son nom est invisible aux yeux de la police (ce qui signifie que vous avez d’autant plus d’intérêts à ne pas laisser de témoins et d’être discret). Une fois le personnage fiché, les membres des factions des forces de l’ordre verront par défaut votre nom (durée déterminée par la gravité de votre délit). Policiers et juges pourront envoyer votre personnage en prison avec un temps fixe, mais l’imposition d’un brassard électronique sera le plus souvent de vigueur. La totalité des forces de l’ordre verront donc non seulement votre nom, mais aussi votre position sur leur radar. N’importe quelle action criminelle sur le serveur comporte donc un risque réel, à court et/ou à longs termes. Peut-on braquer cette banque, acte que nous organisons depuis plusieurs mois, depuis qu’un de nos membres clef a été placé sous surveillance suite à une erreur de sa part ? Toutes les subtilités que permettent cette politique engendreront un jeu plus précis et surtout plus excitant ! Dans le cas où vous maîtrisez l’art de l’organisation et de la dissimulation, les portes de la criminalité s’ouvriront à vous.

Sur ces bonnes paroles, je vous dis à bientôt pour un prochain communiqué ! En attendant, n'hésitez pas à venir débattre sur notre forum ! Que vous inspire cette nécessité de l'Anonymat sur Vanity ?

retour