Le background

par Césarion

le 07/07/2015

Vous allez vous préparer à écrire la biographie de votre personnage ? Quelques conseils ici !


La biographie (background) de votre personnage est la pierre angulaire de votre RolePlay. Un adage populaire rappelle qu'il n'y a rien de plus puissant qu'un première impression. Or, le background est votre premier rapport avec l'équipe et la notion de RolePlay de Vanity. De plus, la biographie de votre personnage est le premier pas dans le RolePlay. Si votre biographie est validée, elle comptera comme un des éléments RolePlay à tenir en compte Si vous expliquez que votre personnage est né à Cuba, alors lorsque le serveur ouvrira et que vous jouerez votre personnage, vous devrez le retenir. Il faut donc prendre son temps et préparer avec attention ce texte qui a une importance capitale.

Après avoir passé le questionnaire, vous pourrez avoir accès, via le panel, à la zone d'écriture de votre background. Vous pouvez l'écrire en plusieurs fois, et prendre votre temps avant de le soumettre !  Rien de presse !


I. Sur la forme


Je vous conseille de veiller à l'orthographe, la grammaire et la ponctuation. Certes, vous ne préparez pas votre mémoire universitaire, mais en France, vous n'êtes pas sans savoir qu'une bonne écriture donne toujours une bonne image. Rassurez vous, il ne s'agit pas d'une épreuve de français, nous ne jugeons pas votre écriture. Mais ce serait dommage de gâcher un beau texte par des grossières erreurs du type "il s'apellè Denver". Les petites fautes on s'en ficheFaites aussi attention à la mise en forme. N'écrivez pas un pavé, aérez votre texte. Ponctuez convenablement.

Si votre texte est bien aéré, le lecteur sera plus apte à valider votre biographie. Si vous avez vraiment des difficultés du type dyslexie, n'hésitez pas à le préciser. Environ 10% de la population française est dyslexique, il ne faut pas avoir honte. Nous serons bien évidemment à l'écoute. Par contre si c'est une question de flemme...


II. Sur le fond


Attention à votre histoire : le  powergaming est la première chose à éviter. C'est le fait de créer une légende irréaliste. Je vous donne un exemple réel que nous avons relevé sur notre ancien projet : Un gamin de 8 ans a flingué (au deagle) plus de 40 mafieux qui avaient fait un assaut dans le manoir du père de l'enfant. Ne riez pas, c'est très facile de tomber dans l'histoire surfaite. Mais bon, vu le recul du deagle, j'aurais aimé voir le bras de l'enfant à la fin... Bref, soyez prudent.

Commencez par les basiques, ou est il né, de qui, le métier des parents, l'enfance heureuse ou non dans le quartier (lequel ?), les études, le service militaire peut être, la guerre ou tout simplement, le métier civil, les femmes et les enfants... Vous avez beaucoup de chose à dire, et contrairement à ce que vous pensez, il est parfois beaucoup plus intéressant de lire une histoire paisible qu'une histoire où c'est Rambo IV chez les gangstas. Pensez-y.


retour